Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
cas cliniques
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Fiche pratique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
wafa
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 309
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 377
Moyenne de points: 1,22

MessagePosté le: Sam 27 Mar - 22:23 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

Malik 28 ans est porteur d'une valvulopathie il est dyspnéique dés qu'il se deshabille.

1-A quel stade fonctionnel de la NYHA pouvez-vous le classer?
2-La nuit il signale une toux quinteuse ramenant des crachats mousseux, de quoi s'agit-il ?
3-La palpation retrouve un fremissement diastolique de pointe , de quelle vavulopathie s'agit-il ?
4-Decrire l'examen clénique cardio-vasculaire chez ce patient
5-Il reconsulte ulterieurement pour une arythmie cardiaque rapide, de quelle trouble s'agit-il ?
6-Que retrouve-on à l'ECG
7-Decrire le TLT de ce patient 
8-Quel est le principal interet du phonocardiogramme chez ce patient ?
9-Faut -il oui ou non demander une echograghie?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Mar - 22:23 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
wafa
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 309
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 377
Moyenne de points: 1,22

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 17:26 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

Réponses de cas clinique :

1-Dyspnée lors des efforts habituels: Stade 2 de la NYHA
2-Crise d'OAP (nocturne, toux quinteuse, expectoration mousseuse)
3-Palpation fremissement diastolique donc c'est retrecissement mitral
4-examen clinique:
*signe fctionnels: -dyspnee, crise d'OAP et hemoptysies
*signe physiques:
"palpation: fremissement diastolique
"auscultation: un claquement d'ouverture de la mitrale(COM)
un roulement diastolique
 
un eclat de B1
 

c'est le triade qui forme le rythme de DUROZIEZ

5-trouble du rythme: Fibrillation auriculaire (FA)
6-ECG: Hypertrophie auriculaire gauche: onde P bifide
7-TLT:saillie convexe de l'arc moyen gauche a sa partie inferieure et aspect double contour de l'arc inferieur droit
OAD: saillie convexe refoulant l'oesophage en arriere
8-PCG: il va mettre en evidence les element du rythme de DUROZIEZ
9-oui, l'echocardiographie set interessente
elle va permettre de visualiser la stenose mitrale, sa surface , la dilatation auriculaire gauche


Revenir en haut
wafa
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 309
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 377
Moyenne de points: 1,22

MessagePosté le: Dim 28 Mar - 17:35 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

Cas clinique n° 2

Salem agé de 69 ans, il a depuis 6 ans des difficultés à respirer dés qu'il marche un peu. Depuis 4 ans chaque hiver et tous les matins, il crache beaucoup, il vous précise qu'il arrive à cracher 200ml chaque jour. il a travaillé comme mineur durant 20 ans et il fume énormément 40 cigarettes par jour depuis 10 ans.

1/ Traduire en termes médicaux cette observation
2/ Chiffrer l'intoxication tabagique
3/ Décrire l'expectoration de ce patient, et en donner l'appellation
4/ Qelle est l'affection presentée par ce patient?
5/ Decrire l'examen
6/ Vous voulez chiffrez l'ampliation thoracique,
en decrire la technique, donnez les resultats normaux et pathologique
 
7/ Vous décidez de pratiquer une exploration fonctionnelle respiratoire, que retrouvez-vous ?
8/ il reconsulte aprés un mois car il presente des crises d'asthme. decrire une crise d'asthme
 
vous n'avez pas assisté à la crise que retrouvez vous alors le lendemain à l'examen clinique ?
9/ L'examen des mains retrouve des déformations particulières, les définir 


Revenir en haut
Hakima
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 155
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: BBA
Point(s): 177
Moyenne de points: 1,14

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 23:07 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

url=http://ismsetif.leforum.eu/image/28/8/8/9/sktmp1i0dhdjb59677_63399166-1a779de.gif.htm]
[/url]


Revenir en haut
wafa
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 309
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 377
Moyenne de points: 1,22

MessagePosté le: Mar 30 Mar - 23:55 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

hakima ça c tes réponses?......Lol

Revenir en haut
wafa
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 309
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 377
Moyenne de points: 1,22

MessagePosté le: Mer 31 Mar - 00:01 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

Réponse cas clinique n° 2

1/ Salem agé de 69 ans, presente depuis 6 ans une dyspnée stade 2 de
la NYHA ( effort habituel), il presente une expectoration pendant 3 mois consecutive depuis 4 ans de grande abandance ( 150-200 cc/j)
retraité il a été mineur pendant 20 ans
Personne tabagique (ATCD toxique) 20 paquets années

2/ 40 cigarettes par jour pendant 10= 2paquets* 10 ans = 20paquets /année

3/ Expectoration muco-purulente de grande abandance qui sedimente en couches:
*une couche profonde faite du pus epais jaune verdatre
 
*une couche muqueuse c'est une couche transparente teintée de sang
*couche muco-purulente faite de mucus contenant des globules de pus en suspension
 
*une couche mousseuse ou spumeuse aerée
4/Brochite Chronique
 

5/Examen clinique: Rales bochique a type de rales ronflants au moment des poussées infectieuses (examen clinique pauvre)

6/ Ampiliation thoracique: on calcule l'indice de Hirtz
 
il faut mesurer le perimetre thoracique au niveau de la ligne mamelonnaire à la fin d'une inspiration forcée et la fin d'une expration forcée: la difference= indice Hirtz
normal= 6-
7 cm pathologique: inferieur à 6 cm

7/ EFR: indice de Tiffenau(IT)=CV/VEMS
IT diminué et VEMS diminué donc c'est un syndrome obstructif

8/ Description de la crise d'asthme: dyspnée paroxystique
 
*Phase seche: souvent nocturne , c'est une bradypnée expiratoire qio s'accompagne d'orthopnée.
à l'inspection on a une diminution de l'ampliation thoracique avec thax bloqué en inspiration en inspiration forcée et horizentalisation des cotes
 
à l'auscultation on a une inversion du rythme respiratoire, diminution du murmure vesiculaire avec presence de rales sibilants( sifflements expiratoires aigues)
à la percussionon une hypersonorité des deux hemithorax

*Phase catarrhale: 2-3 H apres on a une hypersecretion bronchique
on a une toux productiveavec expectoration muqueuse c'est "les crachats perlés de Laennec"
et on ades rales ronflants qui associés aux rales sibilants realisent les bruit de pigeonier
 

9/ c'est Hippocratisme Digital : c'est deformationdes doigts qui associe une hypertrophie de la pulpe des dernieres phalanges qui sont elargies en "baguettes de tambour" et une incurvation ungueale longitudinale et transvesale d'ou aspect des ongles en "verre de m
ontre" 


Revenir en haut
wafa
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 309
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 377
Moyenne de points: 1,22

MessagePosté le: Jeu 1 Avr - 23:53 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

 cas cliniques 3
Madame B. 46 ans, consulte pour dyspnée.
Sa numération montre une Hb à 7,8 g, un VGM à 112 , leucocytes et plaquettes normaux. Elle n’a aucune manifestation hémorragique.
1) Quel examen demandez-vous en premier et pourquoi ?  

2) Il s’agit d’une anémie régénérative :

. Comment recherchez-vous une hémolyse ? 
. Envisagez-vous une transfusion en urgence ?

3Il s’ agit d’une anémie arégénérative :

. Quelles sont les principales orientations diagnostiques ? 
. Envisagez-vous une transfusion en urgence ?



Revenir en haut
dr asma
Commandant
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 80
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: fi darna
Point(s): 85
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Ven 2 Avr - 13:28 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

bonjour:
1)en tant ke le patient a consulter pr une dyspnée je demande un tele thorax(plus ou moins) et   un ecg  avec un fns  avec prise de la tension arterielle
pr assurer une bonne orientation
2)les signes de l'hemolyse :anemie+ictere+ SPM
et je pense kil faut rechercher la cause de l'hemolyse avant de penser à faire une transfusion
3)il ne s'git pas d'une anémie arégénérative  car il ny a pas l'hemmoragie cutaneo-muqueuse.


Revenir en haut
pinky
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 127
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: setif
Point(s): 141
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Sam 3 Avr - 19:40 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

1/ le dosage des réticulocytes pour connaitre l'origine de l'anémie centrale (taux bas) ou peripherique (taux élevé)

2/ on examine la rate a la recherche d'une SPM signe d'hémolyse + un subictère
a propos de la transfusion, je ne sais pas trop, mais je crois que non!!

3/ si anémie aregenerative on fait une ponction de la MO pour la confirmer???


Revenir en haut
wafa
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 309
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 377
Moyenne de points: 1,22

MessagePosté le: Sam 3 Avr - 22:31 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

merci DR asma et pinky pour la participation Okay

Revenir en haut
wafa
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 309
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 377
Moyenne de points: 1,22

MessagePosté le: Sam 3 Avr - 22:44 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

Madame B. 46 ans, consulte pour dyspnée. Sa numération montre une Hb à 7,8 g, un VGM à 112 , leucocytes et plaquettes normaux. Elle n’ a aucune manifestation hémorragique.
Un dosage de réticulocytes pour savoir si l’anémie est ou n’est pas régénérative 
 

La bilirubine libre doit être élevée ou normale, l’haptoglobine doit être effondrée ou nulle. L’anémie hémolytique se caractérise par un raccourcissement marqué de la durée de vie des hématies, l'anemie hémolytique n'est pas due un mécanisme inflammatoire mais peut s'integrer dans une pathologie dysimmunitaire (lupus...), lymphoïde ou être idiopathique
  


 
Non car l’anémie est ancienne (vgm 112) et à priori bien tolérée. Une hospitalisation peut se discuter du fait de la dyspnée.





 
L’alcoolisme , l’épreuve diagnostique est apportée par l’arrêt de l’intoxication...


-En l’absence d’alcoolisme évident, le myélogramme va orienter vers une myélopathie carentielle (folates, B12), une anémie réfractaire ou une hémopathie 
  

 
Non


 


Revenir en haut
pinky
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 127
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: setif
Point(s): 141
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Dim 4 Avr - 00:04 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

merci à toi wafa pour ces précieux cas cliniques!

sinon il ya une chose qui m'intrigue, la transfusion en urgence n'est tolérée alors qu'en cas d'hémorragie ou bien on peut l'exécuter dans d'autres situation??


Revenir en haut
dr asma
Commandant
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 80
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: fi darna
Point(s): 85
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Dim 4 Avr - 22:54 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

merci wafa
j'ai pas compris prkoi tu a dis ke l'anemie est b1 toléré? et comment on peut savoir kel est ancienne?
et prkoi on peut pas faire une transfusion ds les deux cas?


Revenir en haut
karasu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2008
Messages: 159
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Masculin
Localisation: SETIF
Point(s): 178
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Dim 4 Avr - 23:17 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

l'anémie est bien tolérée car il n y pas des signes de choc (hypotension, perte de connaissance...)

c'est pas qu'on peut pas transfuser..c'est seulement inutile en l'absence de signe de choc, on se concentre sur le traitement de la cause de l'anémie..même si on transfuse, si on ne traite pas la cause l'anémie reviendra

_________________
"L'amour est la source de toute vie."


Revenir en haut
dr asma
Commandant
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 80
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: fi darna
Point(s): 85
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Lun 5 Avr - 09:19 (2010)    Sujet du message: cas cliniques Répondre en citant

merci karasu Wink Wink Wink pr les explications Okay

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:24 (2016)    Sujet du message: cas cliniques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Fiche pratique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky