Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La coqueluche, ce n’est pas que pour les enfants !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
midou_med
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 11 Sep 2008
Messages: 165
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Masculin
Point(s): 242
Moyenne de points: 1,47

MessagePosté le: Mar 17 Nov - 18:30 (2009)    Sujet du message: La coqueluche, ce n’est pas que pour les enfants ! Répondre en citant

[16 novembre 2009 - 10h07] 
[[i]mis à jour le 16 novembre 2009 à 10h15[/i]]
 
 
La coqueluche, maladie des nouveaux-nés ? Elle est certes plus grave chez eux. Mais les adultes aussi peuvent la contracter, et la transmettre à des nourrissons pas encore immunisés. Une solution : la vaccination, des adultes aussi !
La mortalité par coqueluche a chuté ces 30 dernières années, mais des enfants continuent d’en mourir en France. C’est même la première cause de mortalité par infection bactérienne chez les moins de trois mois. Les nourrissons sont encore sensibles tant qu’ils n’ont pas reçu leurs trois doses de vaccin, à 2, 3 et 4 mois. Les rappels à 16-18 mois et à 11-13 ans sont assez bien suivis, et « la couverture vaccinale est à peu près suffisante chez les adolescents » rassure le Dr Nicole Guiso, responsable du centre de référence de la coqueluche et autres bordetelloses, à l’Institut Pasteur. 
C’est après que ça se gâte. « Ni la vaccination, ni la maladie ne protègent à vie ! On peut avoir la coqueluche plusieurs fois » prévient le Dr Guiso. C’est pourquoi la « stratégie cocooning » a étémise en place en 2004, avec un vaccin à formulation adulte. Il s’agissait dès lors de vacciner tous ceux en charge des nouveaux-nés : parents et grands-parents, mais aussi sages-femmes, pédiatres… Pour éviter qu’ils ne contaminent les tout-petits. 
Malheureusement, « le public, les médecins généralistes, les obstétriciens, le personnel des crèches ou les assistantes maternelles manquent encore d’information et sont insuffisamment vaccinés », regrette le Dr Guiso. Il faudrait pourtant se faire vacciner dès que l’on a un projet parental, ou dès qu’un nouveau-né arrive dans son entourage, afin de le protéger. 
 
[هذا المقال متوفر ايضا باللغة عربي 

Source : interview Dr Nicole Guiso, 10 novembre 2009. 

_________________
midou_may_med


Revenir en haut
Yahoo Messenger
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Nov - 18:30 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky