Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Un traitement ralentirait la maladie d’Alzheimer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hadjer
Général de Division
Général de Division

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2008
Messages: 732
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: Setif
Point(s): 1 190
Moyenne de points: 1,63

MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 20:39 (2008)    Sujet du message: Un traitement ralentirait la maladie d’Alzheimer Répondre en citant

Un traitement ralentirait la maladie d’Alzheimer

Un médicament ralentirait l’évolution de la maladie d’Alzheimer


Paris, 07/08/2008, LJS.com Des chercheurs britanniques viennent de découvrir un traitement de la maladie d'Alzheimer qui pourrait ralentir sensiblement l'apparition des symptômes de cette maladie irréversible.

  La maladie se caractérise par un déficit en acétylcholine (un neurotransmetteur cérébral), par des dépôts de plaques de protéine béta-amyloïde et enfin par la présence de neurofibrilles riches en protéine dite TAU dans les neurones. Des scanners du cerveau montrent que le médicament Rember évite l’accumulation de la protéine Tau dans le cerveau.

  L’étude, réalisée en Grande-Bretagne et à Singapour sur 321 patients aux stades précoce et moyen de la maladie a montré qu’après 19 mois de prise de Rember, 81% des patients ont constaté une réduction de la dégradation de leurs capacités mentales, contrairement au groupe témoin placé sous placebo qui ont vu leurs fonctions cognitives décliner.

   Les quelques médicaments sur le marché visent tous à empêcher la destruction de l'acétylcholine, avec une efficacité considérée comme mineure et c'était la première fois que la protéine TAU était la cible d'un traitement. Et les résultats sont prometteurs et représentent « l'avancée la plus significative dans le traitement des amas depuis leur découverte par Alois Alzheimer en 1907 », selon le professeur Claude Wishik de l'université d'Aberdeen en Ecosse, cofondateur de l'entreprise à l'origine de la découverte.   Le professeur Clive Ballard, directeur de recherche à l'institut britannique d'Alzheimer prévient toutefois : « Des essais à plus grande échelle doivent maintenant être menés pour confirmer l'innocuité de ce traitement et savoir dans quelle mesure cela pourrait bénéficier aux milliers de personnes qui vivent avec cette maladie dévastatrice».   La maladie d'Alzheimer et les troubles apparentés touchent plus de 24 millions de personnes dans le monde (860.000 en France avec 165.000 nouveaux patients par an) et "va doubler tous les 20 ans", selon un rapport de l'OMS.
Eléonore Gratiet-Taicher
 




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 20:39 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky