Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Contre les nausées de la grossesse : oui au Primpéran® !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
babia
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2008
Messages: 323
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: pas loin de toi
Point(s): 372
Moyenne de points: 1,15

MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 17:02 (2009)    Sujet du message: Contre les nausées de la grossesse : oui au Primpéran® ! Répondre en citant

Contre les nausées de la grossesse : oui au Primpéran® !

Qui ne connaît pas le Primpéran®, ce médicament prescrit contre les vomissements ? Il se révélerait aussi très utile aux femmes enceintes, lorsqu'elles ont à subir les classiques nausées du début de grossesse. Seulement voilà, comme la quasi-totalité des médicaments, on ne disposait pas de preuves absolues de son innocuité pendant la grossesse. Bonne nouvelle, c'est désormais chose faite !


Que faire contre les nausées du début de grossesse ?

La règle est très simple, pendant la grossesse on ne prend pas de médicament sans l'avis de son médecin. Et pour cause, certains peuvent se révéler très dangereux pour le fÅ'tus, tandis que pour d'autres, le doute n'a pas été levé quant à leur innocuité durant la grossesse. Ainsi, dans le doute et par mesure de précaution, la plupart des médicaments sont contre-indiqués aux femmes enceintes ou ne peuvent être accordés qu'après l'avis du médecin.


Le cas du Primpéran

Le cas des femmes enceintes en tout début de grossesse est typique dans ce domaine. En effet, le Primpéran® (métoclopramide) fait partie de ces médicaments dont l'innocuité n'a pas totalement été démontrée. Or certaines femmes sont tellement gênées par leurs nausées du début de grossesse que le médecin peut être amené à leur accorder ce médicament, en fonction de leur état de santé évidement. A noter que jusqu'à présent, aucun accident n'a été enregistré avec ce médicament chez les femmes enceintes.

Pour autant, il manquait une preuve que vient d'apporter cette étude israélienne. Les chercheurs ont croisé deux fichiers, l'un totalisant quelque 82.000 enfants nés à l'hôpital, l'autre totalisant les prescriptions dispensées à des femmes âgées de 15 à 49 ans. Ils ont ainsi pu constater que 3.400 enfants (4,2%) ont été exposés au Primpéran, c'est-à-dire que leur mère a pris du Primpéran au cours du premier trimestre.

Aucun évènement défavorable n'a été noté chez ces enfants, par rapport à ceux qui n'ont pas été exposés à ce médicament durant la grossesse.

Le risque de malformation congénitale, de faible poids de naissance, d'accouchement prématuré et de décès périnatal étaient similaires dans les deux groupes.

Le risque d'avortement thérapeutique a également été évalué : il n'est pas accru en cas de prise de Primpéran.

En conclusion, le Primpéran peut être permis en début de grossesse, parlez-en à votre médecin.


Isabelle Eustache
06/07/2009
Matok I., N. Engl. J. Med., 360 : 2528-35, 2009.

_________________
la illaha ila allah


Revenir en haut
Yahoo Messenger
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Juil - 17:02 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky