Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
EPICONDYLITE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Fiche pratique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hadjer
Général de Division
Général de Division

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2008
Messages: 732
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: Setif
Point(s): 1 190
Moyenne de points: 1,63

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 20:21 (2009)    Sujet du message: EPICONDYLITE Répondre en citant

EPICONDYLITE

C'est une tendinite d'insertion des muscles épicondyliens (au coude) qui sont supinateurs de la main (c'est-à-dire qui, en se mobilisant, mettent la paume de la main en avant) .

Anatomiquement, il s'agit de rupture microscopique et macroscopique dans l'épaisseur du tendon, de micro-arrachements tendineux à la jonction périostée, accompagnés de suffusions hémorragiques sous le périoste (le périoste est une membrane fibreuse résistante qui entoure chaque os) .

La douleur siège au niveau de la partie externe du coude.

Très fréquente au cours de la quarantaine, en rapport avec des micro-traumatismes professionnels ou sportifs (par exemple les tennismen, les escrimeurs, les musiciens, les lanceurs de javelot ou de marteau, les joueurs de golf, certains ouvriers qui font le même mouvement répétitif) .

Pour les tennismen, il faut savoir que cela est souvent dû à une mauvaise prise de raquette.

Cette épicondylite peut cependant être le révélateur d'une maladie plus grave, arthrite ou arthrose du coude, voire une NEVRALGIE CERVICO BRACCHIALE ou un DERANGEMENT INTERVETEBRAL MINEUR ,C5,C6,C7 (Voir ces termes)

SYMPTOMES :
L'installation de la douleur est lente et progressive, au début rythmée par l'activité physique puis, peu à peu, ne cédant plus au repos. Chaque mouvement, même très simple réveille la douleur.

Parfois, la compression de la branche postérieure du nerf radial peut provoquer une douleur violente volontiers nocturne, réveillant le malade.

La pression des muscles épicondyliens réveille une douleur très précise et la supination contrariée également.

La pression de l'épicondyle (pointe externe du coude) révèle également la douleur exquise.

L'évolution est parfois désespérante et la symptomatologie peut durer très longtemps, voire se réveiller pour un mouvement minime alors que l'on croyait la guérison assurée.

L'extension contrariée du 3eme ou du 4eme doigt déclenche la douleur épicondylienne ainsi que l'extension contrarié du poignet.

Le port de charge lourdes peut également déclencher cette douleur épicondylienne.


TRAITEMENT :
Le traitement repose sur :
1) Le massage transverse profond: le kinésithérapeute frotte avec un doigt pendant 15 mm la partie douloureuse perpendiculairement à la direction du tendon, 3 fois par semaine. Ce massage est douloureux.

Après la séance, il faut mettre de la glace sur la région manipulée. Sans résultat après 6 semaines, il faut abandonner.

2) Les antalgiques généraux.

3) Les infiltrations de produits cortisoniques s'accompagnant d'éviction de sport pendant 15 jours. Il faut réinfiltrer en cas de douleur subsistant après ce délai.

4) Un nouveau traitement consiste à injecter de la TOXINE BOTULIQUE au niveau de l'extenseur commun du 3ème doigt et de l'extenseur commun du 4ème doigt sous contrôle électromyographique.

Cela provoque une parésie de l'extension de ces muscles, c'est-à-dire une légère paralysie qui se manifeste par une diminution de la contractilité.

Il est parfois nécessaire de pratiquer une deuxième injection un mois plus tard.

La parésie dure 3 à 4 mois. Au cours des mois suivants (6 à 8 mois) la douleur a totalement disparu ou fortement diminué.

5) Parfois, sur la chirurgie en cas d'échec, ce qui est rare: elle repose sur la désinsertion des muscles épicondyliens, parfois sur une arthrotomie si nécessaire (ouverture chirurgicale de l'articulation) .

6) Après guérison, il faut éviter les récidives :
- le port d'un brassard de velcro, 5 cm au dessus du pli du coude est utile.
- une bonne rééducation progressive du coude et de la main est impérative.
- le matériel sportif doit être parfois modifié : raquette légère (320 g à 20 kg de tension avec un bon équilibrage médian) .
- la technique du tennis comme du golf doit être reprise. Le nouveau geste doit être parfait.

A noter que de nouveaux appareils de lithotriptie , de précision millimétriques , permettent de traiter certaines épicondylites,

Voir: http://www.santeguerir.fr/contenu.php?id_guerir=4538


Les renseignements fournis par cette encyclopédie médicale rédigée uniquement par des médecins ne sont qu'informatifs et ne peuvent en aucun cas remplacer le diagnostic fait par un médecin après examen du malade. Notre vocation est d'informer et d'expliquer et non de nous substituer


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 20:21 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
babia
Colonel
Colonel

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2008
Messages: 323
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: pas loin de toi
Point(s): 372
Moyenne de points: 1,15

MessagePosté le: Sam 3 Jan - 18:49 (2009)    Sujet du message: EPICONDYLITE Répondre en citant

baraka allaho fiki notre chére hadjer
_________________
la illaha ila allah


Revenir en haut
Yahoo Messenger
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:52 (2016)    Sujet du message: EPICONDYLITE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Fiche pratique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky