Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La maladie de Parkinson liée à un excès de fer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hadjer
Général de Division
Général de Division

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2008
Messages: 732
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: Setif
Point(s): 1 190
Moyenne de points: 1,63

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 17:26 (2008)    Sujet du message: La maladie de Parkinson liée à un excès de fer Répondre en citant

La maladie de Parkinson liée à un excès de fer

Un excès de fer pourrait être impliqué dans la maladie de Parkinson.
Paris, 30/10/2008, LJS.com

Trop de fer dans l’organisme pourrait bien provoquer la dégénérescence des cellules nerveuses, participant ainsi à la maladie de Parkinson qui est provoquée par la dégénérescence des neurones dopaminergiques situées dans la substance noire du cerveau.

Pour mettre en évidence le lien entre cette maladie et le fer, Etienne Hirsch et ses collègues du centre national de la recherche scientifique, ont travaillé sur des souris. Les chercheurs disposent d’une toxine spécifique qui induit la maladie de Parkinson chez la souris. Ils ont alors observé que chez les rongeurs qui développaient la maladie, le nombre de transporteur qui importent le fer dans les cellules nerveuses doublait. Les concentrations en fer augmentaient également dans les cellules nerveuses.

Les chercheurs ont réitéré la même expérience sur des souris chez qui ce transporteur du fer était altéré. En les exposant à la même quantité de toxine censée provoquer la maladie, les auteurs se sont aperçus qu’elles étaient deux fois moins atteintes de la maladie de Parkinson que les autres souris.

Selon les chercheurs, limiter l'excès de fer dans les neurones dopaminergiques pourrait donc protéger contre la maladie de Parkinson. Une hypothèse renforcée par l’observation de cerveau de patients décédés de cette maladie qui montre que les neurones renferment une concentration très importante de fer par rapport à la normale.
Les chercheurs rappellent que le fer est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme mais que son excès détruit notamment les lipides et les protéines et entraîne la mort cellulaire.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Nov - 17:26 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky