Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Une bactérie pourrait soulager la maladie de Crohn

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hadjer
Général de Division
Général de Division

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2008
Messages: 732
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: Setif
Point(s): 1 190
Moyenne de points: 1,63

MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 20:39 (2008)    Sujet du message: Une bactérie pourrait soulager la maladie de Crohn Répondre en citant

Une bactérie pourrait soulager la maladie de Crohn
NOUVELOBS.COM | 23.10.2008 | 10:47

Des chercheurs français ont découvert une bactérie clé qui pourrait aboutir à l’élaboration de nouveaux traitements pour les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin.

Des Faecalibacterium colonisant la muqueuse iléale(Pnas)

Des Faecalibacterium colonisant la muqueuse iléale(Pnas) .
La maladie de Crohn est une affection chronique du tube digestif se localisant préférentiellement au niveau de l’iléon (la partie finale de l’intestin grêle) et du colon. Elle se manifeste par des poussées suivies de phases de rémission et se caractérise par des douleurs abdominales, un amaigrissement, une diarrhée et de la fièvre. Dans les cas les plus graves, le traitement chirurgical, qui consiste en l’ablation d’une partie de l’intestin, est parfois nécessaire

En France, plus de 50 000 personnes en souffrent et ce chiffre augmente régulièrement. La cause de la maladie est encore inconnue mais le mécanisme inflammatoire semble auto-immun : c’est le propre système immunitaire du sujet qui détruit la paroi intestinale.


Les médecins suspectent depuis quelque temps les bactéries intestinales (le microbiote) de jouer un rôle dans l’activation des phénomènes inflammatoires. C’est ce que confirme la découverte réalisée par des chercheurs de l’Inserm, de l’Inra et des hôpitaux de paris.

Ils ont identifié une bactérie faecalibacterium prausnitzii appartenant au groupe bactérien Clostridium leptum habitant normalement l’intestin des personnes saines mais absente, ou présente en très faible quantité, chez les malades. De plus, chez les patients pour lesquels une intervention chirurgicale s'est avérée nécessaire, le risque de récidive précoce était d'autant plus important que leur taux de prausnitzii au niveau de l'intestin était bas.

Cette bactérie possède, in vitro, d’étonnantes propriétés anti-inflammatoires qui semblent associées à des molécules qu’elle secrète. Dans un article à paraître dans les PNAS, les chercheurs décrivent une réduction des symptômes de la maladie, chez des souris modèles, suite à l’administration de prausnitzii ou des molécules (pas encore décryptées) secrétées.

C’est la première fois qu'une bactérie aux telles propriétés et naturellement présente dans l'organisme, est identifiée, à partir de l'analyse de patients atteints de la maladie de Crohn. Cette découverte clé pourrait aboutir à un traitement différent des maladies inflammatoires de l’intestin. La bactérie pourrait en effet être administrée sous forme de probiotiques, ces compléments composés de microorganismes vivants ajoutés à certains produits alimentaires comme les yaourts.


J.I.
Sciences et Avenir.com
22/10/2008

Les maladies inflammatoires de l'intestin http://www.medecine-et-sante.com/maladiesexplications/maladiesinflaintestin…

Maladie de Crohn http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=maladie_croh…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 20:39 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
laaki zahra
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant

Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2008
Messages: 1
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Point(s): 1
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 18:06 (2008)    Sujet du message: Une bactérie pourrait soulager la maladie de Crohn Répondre en citant

Ganglion lymphatique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.Aller à : Navigation, Rechercher

Pour les articles homonymes, voir ganglion et nœud.


Cet article est une ébauche concernant la médecine.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.






Les ganglions lymphatiques ou nœuds lymphatiques sont le lieu de prolifération et de différenciation des cellules immunitaires, en fait le rôle des vaisseaux lymphatiques est d'amener un antigène (dans la grande majorité des cas issus d'un pathogène), du tissu jusqu'aux ganglions, ceci permet d'activer la réponse immunitaire spécifique en activant les lymphocytes T et B. Ils ont une forme réniforme et leur taille varie en fonction de leur localisation.
Les ganglions lymphatiques sont situés le long du système circulatoire lymphatique, ils se regroupent en certains points « stratégiques » :
  • les réseaux profonds : l'abdomen, le thorax, le cou.
  • les réseaux superficiels : inguinal, axillaire, occipital et cervical.

Les ganglions mesurent chez l'homme en temps normal moins d'un centimètre sauf dans certaines zones (voir adénopathie).


Coupe d'un ganglion lymphatique


Les ganglions ont une structure plus ou moins globuleuse. Ils se décomposent en plusieurs zones, de la périphérie vers le centre :
  • Un sinus capsulaire qui permet l'arrivée des antigènes par les vaisseaux lymphatiques et sanguins afférents. La lymphe traverse le sinus entre dans le ganglion par l'intermédiaire de travées.
  • Le cortex du ganglion est le lieu de prolifération et différenciation des lymphocytes B. Les cellules B sont regroupées en amas. Ce sont ces follicules qui grossissent en cas de stimulation antigénique.
  • Le paracortex abrite les lymphocytes T et les cellules dendritiques.
  • Au centre, on a une zone de sortie avec autant de lymphocytes B que de lymphocytes T. C'est le hile par lequel sort le vaisseau lymphatique efférent.

Les ganglions lymphatiques sont également le centre d'hébergement du trypanosome lorsque l'on est infecté. Le trypanosome (maladie du sommeil, trypanosomiase, parasitose à trypanosome), va rester un certain temps dans celui-ci, avant d'attaquer le cerveau.
Les ganglions lymphatiques ont pour fonction la production des acteurs du système immunitaire (production d'anticorps, de cellules effectrices (douées de phagocytose) et de cellules mémoires.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:29 (2016)    Sujet du message: Une bactérie pourrait soulager la maladie de Crohn

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky