Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Dépistage de la trisomie 21 : vers un test sanguin unique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hadjer
Général de Division
Général de Division

Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2008
Messages: 732
Filière: Étudiant(e) en Medecine
Féminin
Localisation: Setif
Point(s): 1 190
Moyenne de points: 1,63

MessagePosté le: Ven 10 Oct - 20:15 (2008)    Sujet du message: Dépistage de la trisomie 21 : vers un test sanguin unique Répondre en citant

BIOLOGIE

Dépistage de la trisomie 21 : vers un test sanguin unique
NOUVELOBS.COM | 07.10.2008 | 12:12

Des chercheurs ont réussi à mettre au point un test utilisant l’ADN fœtal en circulation dans le sang de la mère pour dépister la trisomie 21.


La présence de trois copies du chromosome 21 révèle que le foetus est atteint de trisomie 21. Courtesy of National Human Genome Research Institute
Un nouveau type de test sanguin prénatal de dépistage de la trisomie 21, qui permet d’éviter des examens délicats comme l’amniocentèse, pourrait être mis au point dans les années qui viennent. Un prototype qui repose sur la détection de l’ADN fœtal en circulation dans le sang de la mère a été testé avec succès par des chercheurs américains sur une cohorte de 18 femmes enceintes. Ces résultats, publiés aujourd’hui dans l’édition en ligne des PNAS, doivent être confirmés sur de plus larges cohortes.

A l’heure actuelle, les tests de dépistage de la trisomie 21 proposés aux femmes enceintes reposent sur le dosage de plusieurs hormones placentaires. Ils fournissent une fourchette de risque mais seul un examen invasif, comme le prélèvement de liquide amniotique (amniocentèse), permet de donner aux parents un résultat certain.

Sachant que de petits morceaux d’ADN issus du fœtus se baladent dans le sang maternel, les chercheurs ont l’idée d’utiliser ce matériel génétique pour mettre au point des tests prénataux. Cependant, les sections d’ADN circulant sont petites, rares (une pour un million de cellules maternelles) et par conséquent difficiles à isoler.

L’équipe de Stephen Quake (Howard Hughes Medical Institute/ Stanford University) a décidé de prendre un raccourci: puisque le problème posé par la trisomie 21 est un nombre excessif de chromosomes, Quake et ses collègues ont passé au crible tout l’ADN présent dans le sang maternel afin de repérer des chromosomes excédentaires.

Les chercheurs ont testé leur méthode sur un groupe de 18 femmes qui ont subi une amniocentèse. Le test sanguin a donné les mêmes résultats que l’analyse du liquide amniotique : il a détecté douze fœtus avec un nombre incorrect de chromosomes.

En attendant que ce type de test soit disponible –et que la technique d’analyse soit moins coûteuse-, une nouvelle version du test sanguin de dépistage de la trisomie 21 devrait bientôt être pratiqué en France. S’appuyant sur le dosage de deux hormones placentaires, il est plus précis et peut être réalisé plus tôt, dès la 12ème semaine de grossesse (lire dans Sciences et Avenir : Trisomie 21 : un dépistage plus précoce).

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.com


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Oct - 20:15 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Institut des Sciences Medicales de Sétif Index du Forum -> Une Vie d'un Medecin -> Actualité Médicale Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky